weber éco mortier intègre 20% de résidus de production

La formulation de weber éco mortier fait appel à 20% de résidus de production d’autres mortiers, qui, s’ils n’étaient pas ainsi revalorisés, termineraient en décharge. Weber a investi pour adapter son outil industriel de Sorgues (84) afin de récupérer ces résidus et les réintroduire dans la fabrication de weber éco mortier. Au total, pas moins de 600 tonnes par an de résidus de production pourraient ainsi réinjectées dans le process, ce qui au-delà de limiter les déchets, réduit également la consommation de matières premières primaires. Par rapport à un mortier traditionnel (comme le weber mortier), la production de weber éco mortier éco permet une diminution de 35 % des émissions de CO2. Weber confirme également sa démarche de proximité et sa volonté de limiter l’empreinte carbone liée au transport en proposant ce nouvel éco-engagé au marché local du Sud-Est de la France. Les performances environnementales de ce dernier né de la gamme GO TP se doublent de performances techniques optimales. Polyvalent, il s’utilise pour les travaux de maçonnerie, le montage de blocs et briques, le rebouchage de trous ou encore le scellement de poteaux, boîtes aux lettres, clôtures… Sa faible absorption d’eau garantit une excellente durabilité.