Un quartier Bas Carbone et résilient à Bobigny

NODI s’est porté candidat à l’appel à projets « Reinventing Cities », concours international innovant porté par l’organisation du C40 Cities Climate Leadership Group (C40) visant à transformer des sites urbains en hauts lieux du développement durable dans 19 métropoles à travers le monde. Situé le long du canal de l’Ourcq à Bobigny (93), le site dit « MBK » constitue la première pierre de la future centralité métropolitaine de « La Folie ». L’inscription du projet dans l’environnement urbain et paysager de ce canal a guidé la réflexion menée par l’Equipe-Projet. En réduisant de 22 % les émissions carbone sur l’ensemble de son cycle de vie, cette opération « MKNO » répond à l’ambition environnementale forte de Reinventing Cities. Pour cela, elle s’appuie à la fois sur un recours massif aux matériaux biosourcés et de réemploi (25 000 m3 de bois, 7 600 m2 de matériaux réemployés), sur plus de 50% d’énergie renouvelable et de récupération et sur une offre de mobilité douce complète (plus de 1000 places de stationnement vélos). Pour viser la neutralité carbone, les bâtiments intègrent une conception réversible augmentant leur durée de vie. Pour viser la neutralité carbone, les bâtiments intègrent une conception réversible augmentant leur durée de vie. En recréant 5 000 m2 de surfaces végétalisées dont 3 000 m2 de plein terre, MKNO renforce non seulement sa résilience face au changement climatique, mais il offre à ses habitants et usagers un vrai confort au quotidien grâce à une gestion des eaux pluviales naturelle et un véritable îlot de fraicheur en ville.

Avec MKNO, l’Equipe-Projet pluridisciplinaire et internationale emmenée par NODI et son partenaire PROMOVAL constituée des agences COLDEFY & ASSOCIES ARCHITECTES URBANISTES, TRIPTYQUES ARCHITECTES – URBANISTES IUP, PILA, du bureau d’étude environnemental ZEFCO ainsi que de MOZ PAYSAGE – se saisit d’une double opportunité : redonner vie aux berges du canal de l’Ourcq et à un site en friche marqué par la désindustrialisation. Plus qu’un simple ensemble immobilier, MKNO offrira dès le printemps 2024 une vraie vie de quartier combinant qualité de vie, économie locale et territoriale, attentes liées à l’environnement et à la transition énergétique, créant ainsi localement plus de 700 emplois.