Accueil >> Actualités >> Publications >> Trait d’union aérien

Trait d’union aérien

Au cœur de Manhattan, les trois étages de Skybridge surplombent New York pour relier les deux tours American Copper Buildings à l’aide d’une ossature acier. L’habillage des façades des tours de 41 et de 48 étages se compose de panneaux de cuivre qui se patineront du brun rouge au vert mat, alors que la façade-rideau de la passerelle est faite de deux verres de sécurité feuilletés. Dans le verre extérieur a été inséré par laminage un tissu aux reflets métalliques (Lamex Tissue) dont les mailles fines laissent pénétrer la lumière tout en assurant une protection solaire. Associée au revêtement antireflets (Luxar), la structure de vitrage garantit une transparence sans éblouissement et limite donc, à 100 m du sol, les risques de collision par la faune aviaire (faucon pèlerin, oiseaux marins). Une couche de verre supplémentaire (Silverstar Selekt Combi Neutre 70/40) assure protection solaire, performance thermique (Ug = 1,1 W/m2K) et transmission lumineuse (72 %).
L’intérieur de 5 600 m2 et ses vitres toute hauteur ouvrent ainsi sur East River et Manhattan pour offrir aux résidents des deux tours une vue spectaculaire depuis une piscine de 22 m, un espace détente avec billard et un studio de fitness avec bar et hammam.
Au-delà de sa fonction esthétique, l’ouvrage réunit donc les habitants, mais il présente aussi un intérêt en termes de statique et regroupe les installations techniques des deux tours qui peuvent ainsi être alimentées par un système commun.

 

 

Maître d’ouvrage : JDS Development Group • Architectes : SHoP architects • Techniciens en métallurgie : Elicc Americas Corporation • Fabricant du verre isolant : Glas Trösch, Bützberg (Suisse)

©Photos : JDS

Voir aussi

Façade mobile