Rockpanel : sécurité anti-incendie sans sacrifier l’esthétique

PUBLI-INFORMATION

Requalification architecturale, isolation thermique, sécurité anti-incendie optimale : une triple exigence qui relevait du défi pour la réhabilitation des tours Bièvre à Antony (92). Défi relevé avec les bardages Rockpanel, qui ont su modifier l’image de ces bâtiments, tout en répondant à la réglementation.

ROCKPANEL : SÉCURITÉ ANTI-INCENDIE SANS SACRIFIER L’ESTHÉTIQUE

Datée, ainsi pourrait-on qualifier l’écriture architecturale des tours de logements Bièvre I, II et III, situées à Antony, dans les Hauts-de-Seine. Soit deux monolithes ternes de 17 étages et un de 11, percés d’innombrables ouvertures. Si une requalification patrimoniale avec isolation thermique par l’extérieur s’imposait, Irena Morawiec, architecte associée du groupe Arcane Architectes, a tout de suite saisi que ses choix constructifs devraient intégrer l’aspect réglementation anti-incendie. « Après une étude approfondie, nous avons opté pour un système combinant isolation laine de roche associée à des panneaux de façade Rockpanel. » En effet, la composition des bardages en laine de roche compressée – donc incombustibles – ont contribué à la protection anti-incendie sans autre dispositif. En effet, lorsqu’ils sont associés à une laine de roche, les panneaux Rockpanel peuvent être mis en œuvre sans bavette de recoupement, souvent jugée inesthétique. Cette option est admise par l’IT 249*, dès lors qu’un laboratoire agréé l’a validée par le biais d’essais Lepir II. Ce qui est le cas ici.

Design contemporain 

Sur le plan esthétique, le résultat est remarquable. Les tours, habillées en un dégradé de bardages Rockpanel Woods et Rockpanel Colours « […] ils ressemblent à s’y méprendre à du bois […] » –, arborent, comme le souhaitait l’architecte, un aspect « fontaine à chocolat ». Une identité nouvelle pour au moins cinquante ans, la durée de vie minimale des panneaux. Côté entretien, rien de plus facile : un nettoyage à l’eau suffit. En outre, du fait des propriétés autonettoyantes renforcées, une simple pluie permet d’évacuer la majeure partie de la saleté. La couche ProtectPlus optimise, quant à elle, la résistance aux ultraviolets, prolongeant ainsi la stabilité des couleurs. 

Bref, une réhabilitation à la hauteur des enjeux, perçue comme un signal urbain positif. La première fois que l’architecte recourait aux bardages Rockpanel et, de son point de vue, certainement pas la dernière. 

* Instruction technique 249 relative aux façades (août 1982 – modifiée en 2010).

Maître d’ouvrage : Hauts-de-Bièvre Habitat
Maître d’œuvre : Groupe Arcane Architectes

 

 

Commandez des échantillons sur Rockpanel.fr pour mieux apprécier l’effet des finitions.