Accueil >> Actualités >> Plus de 700 fenêtres rénovées dans une copropriété de l’ouest parisien

Plus de 700 fenêtres rénovées dans une copropriété de l’ouest parisien

Le Verger de Marly le Roi, grande copropriété de 300 logements de l’Ouest parisien a été construite en 3 tranches entre 1971 et 1978. Pour profiter pleinement de la nature très présente autour du Verger de Marly et de la vue sur Paris, ces appartements ont été conçus avec de grandes surfaces vitrées dont les plus grandes fenêtres sur la façade avant des logements atteignent 4600mm x 2160mm. Les 2 premières tranches ont été réalisées avant le choc pétrolier de 1973 avec des fenêtres équipées de simples vitrages alors que la dernière a été équipée de fenêtres avec double vitrage de 1ère génération en 4/6/4.

Les baies vitrées posées il y a plus de 40 ans généraient 36% des déperditions énergétiques. Les dépenses de chauffage atteignaient 77% des consommations énergétiques pour les 2 premières tranches et 70% pour la troisième. La vétusté des baies vitrées impactait aussi sur l’occupation des pièces avec un sentiment de parois froides devant les baies et même des fuites d’eau lors de fortes pluies. Les propriétaires des logements équipés de fenêtres doubles vitrages dès l’origine avaient un niveau d’isolation thermique légèrement plus élevé mais subissaient une perte de visibilité due à la dégradation de l’étanchéité des vitrages isolants.

Les fenêtres étant dans les parties privatives d’une copropriété, le conseil syndical a géré un appel d’offres mutualisé pour les copropriétaires souhaitant s’associer au projet de cette rénovation en se basant sur une 1ère estimation de 200 fenêtres changées sur les 1900 de la copropriété. Le conseil syndical a choisi des baies vitrées coulissantes à Uw de 1,5 W/m2.K équipées de double vitrage 4/20/4 peu émissif avec gaz argon, de faire une dépose totale du châssis et d’isoler obligatoirement aussi les coffres des volets roulants. Le coût moyen des travaux pour un appartement de 5 pièces était de l’ordre de 15 k€. Dès la 1ère tranche des travaux, 400 fenêtres ont été changées et, après la 3ème tranche, ce n’est pas moins de 700 fenêtres de plus de 80 dimensions différentes qui sont maintenant rénovées. Quelques mesures faites par les habitants attestent que le changement de toutes les fenêtres a fait gagner environ 2° dans les logements.

Voir aussi

Nouvelle technologie de fabrication de grilles enduites

CHOMARAT, spécialiste des armatures grilles pour le renfort des matériaux de construction depuis plus de …