Penser la ville

Créer des aménagements urbains qui associent respect de l’environnement, innovation sociale et geste architectural pour qualitativement transformer 23 sites de la capitale, c’est Réinventer Paris, processus inédit, à la fois appel à projets urbains et innovants (APUI) et concours international d’architecture et d’innovation lancé par la Ville en novembre 2014.

Le 3 février dernier, la maire de Paris, Anne Hidalgo, en a révélé les lauréats sélectionnés par le jury composé d’élus nationaux et d’experts internationaux de tous horizons – urbanisme, innovation, biologie, architecture, histoire des religions, enseignement, recherche…

Démontrant l’attractivité de la capitale sur les investisseurs français et internationaux, les 22 projets retenus représentent un investissement privé de plus de 1,3 milliard d’euros. À noter : leur mise en œuvre créera 2 000 emplois par an, pendant un minimum de trois ans, dans le secteur du BTP.

Les projets représentent notamment plus de 26 000 m² de nouvelles surfaces plantées, dont une forêt de « 1 000 arbres », des jardins, de l’agriculture urbaine, des toits et des murs végétalisés, plus de 1 300 logements, dont la moitié de logements sociaux… Ils font aussi la part belle aux espaces partagés, tels que toit-potager, activités maraîchères en circuit court, cuisine commune ouverte en terrasse, bureaux hyperconnectés ou encore atelier de « coworking ». Du côté de la construction, la structure bois figure dans plusieurs projets, dont celui du plus haut bâtiment de France à en être doté (bains douches Castagnary, 15e). Au programme également : façades largement vitrées, énergie solaire par fibre optique, photovoltaïque… Des matériaux modernes et innovants aussi, parmi lesquels le CLT (panneaux structurels en bois massif lamellé-croisé formant murs, toitures, planchers, cages d’ascenseurs, escaliers…) ; ainsi, la technologie Woodeum est utilisée sur deux des projets lauréats – Ternes-Villiers (17e) et Pitet-Curnonsky (17e) – pour bâtir logements, bureaux et commerces.

Voici les 23 sites concernés…

Morland (4e), hôtel de Coulanges (4e), hôtel particulier (5e), sous-station Voltaire (11e), ancien conservatoire (13e), gare Masséna (13e), Paris Rive Gauche (13e), poterne des Peupliers (13e), Edison (13e), Italie (13e), bains douches Castagnary (15e), Clichy-Batignolles (17e), hôtel particulier Infructueux (17e), Pitet-Curnonsky (17e), Bessières (17e), Pershing (17e), Ternes-Villiers (17e), Ordener (18e), Ourcq-Jaurès (19e), Triangle Éole-Évangile (19e), Gambetta (20e), Buzenval (20e), Piat (20e).

et les 22 lauréats de Réinventer Paris :

Ancien conservatoire, Paris 13, lauréat : Le Relais d’Italie
Bains-douches Castagnary, Lauréat : « Bains-douche&Co »
Bessières (17e), Lauréat : « NOC 42 »
Hôtel particulier (5e), Lauréat : « Le Philanthro-Lab »
Buzenval (20e), Lauréat : « L’Auberge Buzenval »
Clichy-Batignolles (17e), Lauréat : « Stream Building »
Hôtel de Coulanges (4e), Lauréat : « Collectif Coulanges »
Edison (13e), Lauréat : « Edison lite »
Gambetta (20e), Lauréat : « La Fabrique de la danse »
Italie (13e), Lauréat : « Italik »
Masséna (13e), Lauréat : « Réalimenter Masséna »
Morland (4e), Lauréat : « Mixité Capitale »
Ordener (18e), Lauréat : « Tranches de vie »
Ourcq-Jaurès (19e), Lauréat : « La Ferme du rail »
Paris Rive Gauche (13e), Lauréat : « In Vivo »
Pershing (13e), Lauréat : « Mille arbres »
Piat (20e), Lauréat : « La serre habitée »
Pitet (17e), Lauréat : « Pichet NLA »
Poterne des Peupliers (13e), Lauréat : « Node »
Sous-station Voltaire (11e), Lauréat : « Etoile Voltaire »
Ternes-Villiers (17e), Lauréat : « La Ville multi-strate »
Triangle Eole-Evangile (19e), Lauréat : « L’Ilot fertile »

 

Légende :

Ternes-Villiers (17e), La ville multistrate
Concepteur : Jacques Ferrier Architectures / Chartier Dalix Architectes / SLA Paysagistes
Opérateur : BNP Paribas immobilier, promoteur / NBIM, investisseur bureaux / 3F, bailleur social
Doc. : BNP Paribas Real Estate / Jacques Ferrier Architectures / Chartier Dalix Architectes / SLA Paysagistes / Splann