Hôtel de luxe au bord des voies ferrées

Le groupe spie batignolles est parvenu à positionner un hôtel haut de gamme en bordure de voie au cœur de la Gare de l’Est et participer à transformer tout un quartier grâce notamment à l’aménagement d’un vaste jardin public de 2 600 m². La structure de l’hôtel s’appuie sur 280 boîtes à ressort, permettant d’isoler le bâti des vibrations générées par la circulation des trains. Les nuisances sonores ont été traitées grâce à l’installation de 2 parois de doubles vitrages entre autres équipements garantissant un confort acoustique intérieur optimal. En effet, l’hôtel étant situé au-dessus de la ligne 4 du métro et à côté des rails des trains au départ de la Gare de l’Est, la nuisance sonore a constitué un enjeu majeur. Implanté à proximité de constructions inscrites à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, l’architecture de l’hôtel devait être parfaitement cohérente avec celle de son environnement. De fait, l’agence SLA-Architecture a imaginé un bâtiment valorisant le béton et le vitrage. Le jardin public de la ville se situant sur la toiture de l’hôtel, celle-ci devait être précisément pensée et réalisée pour supporter un volume important de terre puisque le poids du jardin est supérieur à celui du bâtiment. La terre monte de 30 cm et jusqu’à 1m50 à certains endroits.