Accueil >> Actualités >> Etanchéité des menuiseries : ne pas utiliser les mousses expansives en aérosol

Etanchéité des menuiseries : ne pas utiliser les mousses expansives en aérosol

L’UFME recommande aux professionnels de la pose de proscrire l’utilisation de mousses expansives en aérosol pour assurer le calfeutrement et l’étanchéité des menuiseries, et publie une fiche de recommandation professionnelle. Elle rappelle que dans le DTU 36.5, seuls 3 types de calfeutrements sont mentionnés : les mastics sur fonds de joint, les mousses imprégnées classe 1 et les membranes d’étanchéité. Aucune référence n’est faite aux mousses expansives en aérosol, tout autre système d’étanchéité, tels que les mousses PU en aérosol ou produits à mémoire de forme n’ayant pas d’avis technique couvrant l’application de calfeutrement des menuiseries obtenu auprès du CSTB, ni de certification SNJF est à proscrire. Les risques principaux encourus en cas d’une mauvaise utilisation de mousses expansives en aérosol sont une absence de tenue dans le temps, pas de suivi de la dilatation différentielle des matériaux, donc à terme, des ruptures d’étanchéité à prévoir et des infiltrations d’eau, absence de garantie décennale.

Voir la fiche

 

Voir aussi

Zinc et membranes EPDM pour la nouvelle entité VM Building Solutions

VM Building Solutions souhaite s’imposer comme un référent et un partenaire incontournable des professionnels dans …