Ecrin en bois pour les équipes du Jardin d’Acclimatation


Créé par Napoléon III en 1860, le Jardin d’Acclimatation vient de connaître de très importants travaux de transformation avec de nouvelles attractions, des paysages retrouvés, un patrimoine restauré, et des services aux visiteurs améliorés. Sa direction, avec le Groupe LVMH et la Compagnie des Alpes, ses actionnaires, ont souhaité offrir à leurs salariés un nouvel environnement de travail fonctionnel et efficace, qui s’intègre idéalement dans son écosystème. STUDIOS Architecture a ainsi créé un nouveau lieu de vie, alliant chaleur des matériaux et confort des utilisateurs, dans un bâtiment compact. L’édifice de 2 000 m2 a été dessiné dans une harmonie de bois, verre, et béton, il s’articule sur trois niveaux dont la capacité permet de regrouper sous le même toit l’ensemble des équipes qui font vivre le Jardin d’Acclimatation. Baptisé Boréal (dont l’allée éponyme vient d’être ré ouverte au public), le bâtiment est idéalement situé au coeur du parc sur l’axe historique du jardin, à proximité directe de la Volière et du Village des Manèges. Sa façade en bardage de bois mélèze reprend les teintes du contexte végétal et permet au bâtiment de se fondre dans son environnement. Les façades vitrées Est et Ouest sont habillées de brise-soleil fixes en Accoya dont la teinte apporte un contraste harmonieux avec celle du mélèze. L’impact visuel est d’autant plus limité que la toiture à faible pente est entièrement végétalisée. La façade Nord du rez-de-chaussée longeant l’allée publique est recouvert d’un bardage de béton matricé reprenant le motif des nervures du bois. Ce bardage en béton matricé est destiné à servir de support à des plantes grimpantes. La déclinaison de bois, verre et béton, de l’ensemble lui permet de concilier esprit novateur, performance écologique et respect de son environnement.

Photo : Baptiste Lobjoy