Accueil >> Actualités >> Centralisé ou décentralisé : quels marchés pour le stockage ?

Centralisé ou décentralisé : quels marchés pour le stockage ?

Centralisé ou décentralisé : quels marchés pour le stockage ?

Plateau TV « ENR & Territoires », présenté par Thomas Blosseville 

Sujet : Centralisé ou décentralisé : quels marchés pour le stockage ?

Intervenants : Arthur Arrighi de Casanova, directeur Transition énergétique, Capgemini Invent
Jean-Charles Bollotte, responsable de projet, Energy Pool

Thomas Blosseville – Pouvez-vous me dresser le panorama des différents usages du stockage par batterie ? Et quels sont ceux qui portent ou vont porter le développement en priorité des batteries ?

Arthur Arrighi de Casanova – On parle beaucoup de lithium ici. Les batteries de lithium se sont d’abord développées pour du stockage d’électricité dans les appareils mobiles, ce qui reste, aujourd’hui, un gros volant de marché sur ces applications. On pense également aux véhicules électriques. Le ratio que l’on donne souvent : à peu près dix fois plus de volume batterie utilisé pour des véhicules électriques, par rapport à des applications stationnaires. Au-delà de « centralisé/décentralisé », il faut distinguer les usages que l’on va avoir de la batterie.
On va avoir des usages où l’objectif est de stocker de l’énergie pour la restituer plus tard (amélioration de l’autoconsommation, véhicules électriques) ou des usages en puissance dont l’objectif est de faire de la régulation de fréquence : on n’a pas besoin d’avoir beaucoup d’énergie, mais beaucoup de puissance.

Jean-Charles Bollotte – Energy Pool a été fondé en 2009 et a pour métier principal d’optimiser et de piloter la consommation énergétique des utilisateurs industriels ou bâtiments secondaires.
Les batteries ont une dynamique de réponse qui est très rapide par rapport à d’autres systèmes. Les prix sont assez intéressants et pas mal de développeurs, de projets ENR sont intéressés pour la mise en place de systèmes de stockage en métropole afin de participer au mécanisme de régulation de fréquence et d’énergie du réseau électrique français. On a alors mis en place un premier projet qui a démarré cette année.

Voir aussi

Etanchéité des menuiseries : ne pas utiliser les mousses expansives en aérosol

L’UFME recommande aux professionnels de la pose de proscrire l’utilisation de mousses expansives en aérosol …